Miser sur le rebond de GBP/USD

Le marché reprend doucement son souffle après la forte chute des cours enregistrée vendredi suite aux résultats du référendum sur le Brexit.
Les cambistes étant plus raisonnables, le marché semble vouloir rebondir. Dans ce contexte, nous privilégions une stratégie d’achat. L’objectif de 1,13574 $ est visé. Le seuil d’invalidation est fixé en dessous de 1,3255 $.

640x260_GBP-USD

La parité EUR/USD à la baisse

Le retour à la baisse se confirme graduellement pour la paire EUR/USD, les acheteurs étant résignés après le double échec de franchissement du plafond de résistance à 1.1380 $. La paire de devises EUR/USD vient de s’installer dans une tendance baissière, et se positionne clairement en dessous de l’ancien support à 1,1130 $. Les cours devraient à priori plonger un peu plus jusqu’au test du prochain support à 1,08 $. Tout regain au-dessus de 1,1130 $ invaliderait ce schéma.

GBP/JPY : spirale baissière

Le cross GBP/JPY (livre/yen) est dans une dynamique de dépréciation depuis août 2015. Les cours se sont stabilisés récemment avant de replonger après la victoire du brexit à l’issue du référendum britannique sur le maintien ou non du Royaume-Uni au sein de l’Union européenne.
Sur le graphique, on voit une dernière bougie noire très longue qui confirme la tendance baissière du cross et la mainmise des vendeurs sur ce dernier. Seul un rebond au-dessus de 151,437 ¥ nous fera envisager des perspectives positives. En attendant, le choix est négatif et nous visons le support à 125,836 ¥.

CAC 40 : le support à 3900 points en vue

L’analyse du CAC 40 confirme le courant vendeur qui s’est installé suite au verdict du référendum britannique, défavorable au maintien du Royaume-Uni au sein de l’Union européenne.
En consolidation latérale depuis quelques mois, l’indice parisien a échoué à franchir le nouveau plafond de résistance à 4 229 points, et ne trouve aucun support immédiat pour rebondir dans l’ancienne zone de consolidation. La dernière longue bougie noire signale la tendance baissière actuelle qui se confirme. L’indice parisien plonge désormais en direction de la borne basse de son trading range avec pour prochain objectif un support à 3 900 points, soit le point le plus bas de février.

Or : retour à la hausse

Installés dans une zone de consolidation depuis plus de quatre mois, les cours de l’or semblent repartir à la hausse. Du fait d’une forte pression vendeuse, les acheteurs ont tenté de passer sans succès à deux reprises (mai et juin) la résistance à 1 300 $. Une troisième tentative de dépassement est en cours et pourrait être la bonne. Il faudrait que les cours clôturent au-delà de la résistance à 1300 $ pour que le redémarrage haussier se confirme. Un nouvel échec de dépassement retarderait la reprise haussière. Si les cours enfoncent le premier niveau de support à 1250,50 $, la phase de consolidation se prolongera pour une durée indéterminée.

Leave a Reply